Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

THE rando-blog of Aurél !!!

THE rando-blog of Aurél !!!

"Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche." (Michel Audiard)


GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

Publié par Aurél sur 9 Juillet 2019, 09:38am

Catégories : #GR, #SUD-EST

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

JOUR 5 : de Saint-Genès à Chareire

Nous voilà donc reparti en ce 5ème jour de marche après une douce nuit passée en forêt, entre souris sauteuse et chevreuil qui brame ! Cela étant, j'ai plutôt pas mal dormi, j'ai pas eu froid du tout, ni chaud, pas de vent entre les arbres, ni d'humidité matinale... De ce côté là c'était parfait. Oh quelques moustiques la veille au soir mais rien de bien méchant ma foi.

Je commence par finir les derniers kilomètres qui me séparent de Saint-Genès, un petit café au bar/hôtel du coin, la lessive au robinet du cimetière (:-/) et andiamo sur la route :-(

Oui parce que cette étape, tout à fait franchement : je dirais pas terrible du tout. Je comprends pas qu'on puisse se trouver dans une région aussi belle, avec autant d'espaces de verdure, de chemins qui zigzaguent partout, et se taper des kilomètres et des kilomètres de bitume.

Donc un bon conseil : si vous faîtes le GR 30 mais que vous ne pouvez pas tout faire par manque de temps ou autre, sautez cette partie ! C'est de loin la moins intéressante.

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

La dernière semaine de juin 2019 était une semaine de canicule annoncée. Je crois que c'était le premier jour où j'ai commencé à avoir vraiment chaud, surtout en début d'après-midi. Le soleil cognait assez dur et il n'y avait pas beaucoup de vent, donc chaud. Heureusement les points d'eau ne manquent pas dans cette région...

J'ai un peu rejoint un groupe de 5 marcheurs mais nous ne sommes pas restés ensemble très longtemps car nous n'allions pas tout à fait au même rythme. Cela dit nous nous sommes rejoint le soir au gîte de Chareire où nous avons partagé quelques bières :-) un bon repas :p et un dortoir :-(((

Pour conclure très vite là dessus : je vais m'arranger pour qu'à l'avenir je n'aie plus jamais à dormir dans un dortoir bondé comme ce soir là, c'est juste pas possible! Je préfère de loin une nuit dehors...

Si quelqu'un peut me traduire ça ???

Si quelqu'un peut me traduire ça ???

Pause à Picherande

Pause à Picherande

Aparté gastronomique : si vous faîtes une pause à Picherande, vous avez une supérette + station service tout au bout du village. Il faut aller quasi jusqu'au panneau de sortie. Juste en face vous avez une crêperie (chez Jeanne) et c'est là qu'il faudra vous arrêter. Elle n'ouvre qu'à 14h00 mais c'est super, une belle salle, une terrasse devant, l'accueil est chaleureux et les glaces sont extra ! Ci-dessus une coupe 3 boules citron/cassis/myrtille, au top du top à cette heure de grosse chaleur (14h) :p

Arrivée à Chareire avec vue sur les hauteurs.

Arrivée à Chareire avec vue sur les hauteurs.

Fin de journée, content d'arriver, plus qu'à se poser, boire, manger, dormir et repartir... La nuit : bof bof, même si le gîte est très bien tenu. No comment à propos de la nuit dans un dortoir !

 

JOUR 6 : de Chareire à la Bourboule

Une grosse journée celle-là, mais la plus belle :-)

800 mètres de dénivelé positif, et pire : 1200 mètres de dénivelé négatif ! Bref c'est physique mais la bonne nouvelle, c'est qu'en haut y'a du vent (pas mal de vent d'ailleurs) et que c'est bien agréable.

Le démarrage se fait tranquillement, ça monte mais pas trop au début, c'est progressif. Je pars devant parce que les autres bavardent et ça me gonfle, je me plante ensuite de chemin (je perd 10 petites minutes à revenir sur mes pas) du coup ils me passent devant : je ne les reverrai jamais ! Boh allez, c'est pas plus mal ;-)

Je vais croiser plein d'autres gens et la marche en solo, c'est bien aussi. On prend bien le temps de profiter autant qu'on veut des paysages, de s'arrêter quand ça nous chante : "(...) liberté, liberté chérie ! "

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

La montée est longue, assez raide par endroits, sans répit et sans ombre. Mais de l'air frais et du vent, j'ai même été fort étonné de voir de la neige ! A cette époque et vu la température...

A l'approche du sommet, ça devient plus dur encore : sentier aménagé fait de gros cailloux qu'il faut enjamber, et un vent très fort. On est content d'arriver tout en haut. Au sommet curieusement il y a beaucoup plus de monde que sur le chemin qui y monte :-) Les gens prennent le téléphérique et les escaliers pour la plupart !

 

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

Je fais alors un détour jusqu'à la station de téléphérique pour remplir ma gourde (j'ai peur de manquer d'eau pour la descente). Là surprise : pas de toilettes, juste un bar qui vend des bouteilles, soit disant qu'il n'y a plus d'eau potable !!!!!

Ça c'est moche parce que franchement, c'est pas cool pour ceux qui marchent et qui n'auraient pas de monnaie sur eux :-( Pas content d'avoir gaspillé de l'énergie pour me voir repartir avec ma gourde à moitié vide et une petite bouteille à 2€ pièce :-((( Pas content sur ce coup là !

Mais que nenni, la descente est superbe, des vues splendides et un chemin très étroit sur lequel il vaut mieux avancer doucement si on veut pas se tordre un genou ou une cheville ! M'enfin rien d'insurmontable je vous rassure ;-)

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

De la descente en continu jusqu'au très moche passage à niveau de la Bourboule, point de départ du GR30 sur le topo guide.

Me viennent pendant la marche 2 réflexions : la première concerne la description du chemin dans le topo. C'est NUL en fait ! Par exemple, ils disent qu'à Rigolet Bas, vous entrez dans le village et vous prenez à gauche puis encore à gauche, alors que le chemin fait un virage à 90° à droite !!!!! La carte, c'est bien, les descriptions de chemins, rien de tel pour se planter. Zéro, faut pas les lire... Et c'est pareil tout le long, on sait jamais de quel chemin ils parlent, c'est confus, bref ça sert à rien. Contentez vous de la carte messieurs dames!

La seconde réflexion est en fait une question : mais pourquoi un point de départ du GR à un endroit pareil ??? :-/ C'est naze, totalement naze. Un passage à niveau, il y même pas de gare et encore moins de trains, pas de maison ni de point d'eau ni de route, rien de rien, et en plus c'est moche! Alors pourquoi ? Je suis sûr qu'en plus personne ne commence le GR à cet endroit, donc c'est nul ! NUL !

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

Bon, l'arrivée à la Bourboule c'est un peu pénible si vous avez réservé un gîte dans le centre ville. Ce jour là il faisait super chaud, avec la journée de marche dans les pattes + la traversée de la ZI de la Bourboule qui fait au moins 2 km, franchement c'est chiant. Essayez de faire autrement si vous pouvez...

En plus faut tout refaire dans l'autre sens le lendemain matin avant d'attaquer la grande montée du Puy Gros, pfff! Galère, en plus c'est moche la ZI de la Bourboule...

En revanche la ville en elle même est assez sympa, il y a de quoi manger, boire un verre en terrasse etc. Très bien. Très bien sauf l'hôtel pourri que j'avais réservé mais je stoppe ici les commentaires agressifs, je suis pas critique hôtelier ;-)

Par contre bonne surprise, je suis retombé sur 2 des 4 compagnons de route que j'avais rencontré à la Godivelle et que j'avais laissé une étape derrière moi. Surprise : ils avaient décidé de zapper une journée de marche et de faire le Puy de Sancy en téléphérique, à cause de la canicule annoncée pour le lendemain (ils ont eu raison je pense!). Ils venaient donc récupérer leur voiture à la Bourboule.

Bref on a bu une petite bière, c'était cool :D Bonne surprise, c'est souvent comme ça la rando, on retombe sur des gens qu'on ne s'attend pas à revoir :p

 

JOUR 7 : de la Bourboule à Neuville

Le jour de marche le plus dur de la semaine, à cause 1) du dénivelé important 2) de la chaleur étouffante 3) de la longueur de l'étape.

Sans exagérer j'ai dû descendre 6 litres d'eau dans la journée et je me souviens pas avoir eu envie de pisser ! Bref, ça commence fort, ça tape dur et ça fait mal aux jambes d'entrée : montée du Puy Gros (1500 mètres) au départ de la Bourboule (moins de 900 mètres). Aïe !

Au revoir la Bourboule :-)

Au revoir la Bourboule :-)

ça monte ça monte !ça monte ça monte !
ça monte ça monte !ça monte ça monte !

ça monte ça monte !

Voilà, en y allant tranquille il y en a pour 1h30 de montée environ. Sorti de la petite forêt à mi-parcours, plus d'arbre donc soleil et pas de vent malheureusement là haut! Même si c'était le matin il faisait déjà chaud... Une petite pause tout de même ;-)

Après ben ça descend, et c'est pas mal. Jusqu'au lac de Guéry où la baignade est interdite MAIS où tout le monde se baigne quand même alors pourquoi se priver ? Et vu la chaleur, une bonne heure d'arrêt avec plouf dans l'eau fraîche, pas possible de résister :D

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

C'est bien les pauses mais faut marcher ! Alors c'est reparti direction Orcival (jolie petite bourgade) pour la pause repas. Mais là c'est en plein soleil et il fait super chaud : arrêt quasi tous les quarts d'heures pour s'hydrater...

Passage par le lac de Servières et là, c'est open baignade!!! On est en pleine semaine et c'est plein de monde dans l'eau, tout autour du lac. Un peu tard malheureusement, je n'ai pas l'intention de refaire une pause baignade. En plus il n'y a pas assez d'ombre je trouve, et un poil trop de monde à mon goût... C'est que je me suis habitué au calme des grandes prairies habitées seulement par les vaches :D

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2
GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

La suite du chemin est très agréable (sauf la chaleur étouffante) mais sinon c'est bien! Ça descend doucement, le sentier est propre, un peu étroit par endroits mais on s'y fait... Arrivée à Orcival vers 16h00, je suis agréablement surpris : c'est un très beau petit village avec force commerces et gîtes. Il y a là pas mal de randonneurs qui font halte pour la nuit, avec qui je discute un peu. Ils en sont au début eux, et ils ont bien souffert (chaleur, dénivelé etc.)

Bref je me pose à une terrasse et je profite : à boire et à manger, ça me va! J'attends 19h00 que le soleil descende un peu pour repartir sous un climat plus doux. Ce à quoi je ne m'attendais pas, c'est que ça allait être encore pire :-(

GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2GR 30 - Tour des volcans d'Auvergne / PARTIE 2

Je pense que le sol a emmagasiné de la chaleur toute la journée et que ça irradie longtemps après... C'est affreux, je suis en nage comme jamais, pire encore que dans l'après-midi. Je marche encore 1h30 environ mais je suis sur les rotules, et pas vraiment de coin idéal pour poser le hamac. Pour couronner le tout y'a plein de mouches et moustiques qui volent de partout, c'est très très désagréable! Je dépasse Juéghéat (mon objectif du jour!) et continue jusqu'à Neuville (+2,5 km), un tout petit hameau. Il y a une belle fontaine d'eau de source potable, pas d'insectes et un abri au milieu du village... Je n'ai pas le courage d'aller plus loin et je m'arrête là pour la nuit, tant pis. La nuit tombe, je me fais tout petit dans mon duvet et la nuit passe, ni vu ni connu !

 

Ma maison pour la nuit :-)))

Ma maison pour la nuit :-)))

JOUR 8 : de Neuville à Rouillat Bas

Déjà le dernier jour, ça passe trop vite. Plus qu'une petite vingtaine de kilomètres et ce sera plié!

Départ très tôt : 5h30. Bah oui parce que je suis réveillé à 5h par les premiers rayons du soleil. La nuit a été bonne, mais j'aurais bien dormi 1 heure ou deux de plus...

Et là surprise, il fait encore super chaud. Bon sang pas de répit, 10 minutes à peine après être parti je transpire déjà, moi qui espérait finir à la fraîche! C'est raté :-(((

Du coup cette dernière demi-journée j'en ai moins profité parce que j'avais trop chaud, ce n'est pas le plus beau morceau du GR faut bien le dire, et pis j'en avais un peu plein les godasses donc j'étais pressé d'arriver !

Prairie après Recoleine
Prairie après RecoleinePrairie après Recoleine
Prairie après Recoleine

Prairie après Recoleine

NB pour les campeurs : après Recoleine, et avant d'arriver dans la forêt, il y  une très belle prairie avec de très beaux arbres : c'est là que j'aurais dû m'arrêter pour dormir avec mon hamac. C'est très sympa, il y a une vue dégagée, pas de bovins, ç'aurait été parfait! Pas de regret toutefois, j'aurais eu du mal à me trainer jusque là bas, surtout que ça remonte après Neuville :-/

Par contre pensez-y si vous dormez dehors comme moi : fontaine à Neuville pour le plein d'eau / campement après Recoleine (vers le Puy de la Vache).

Retour au point de départ !Retour au point de départ !
Retour au point de départ !Retour au point de départ !

Retour au point de départ !

Que je suis content de retrouver mes sandales dans ma voiture, de virer les chaussettes et les chaussures, de m'asseoir et de me délester de mon sac (encore un peu lourd cette année : faut que je travaille là dessus!!!)

En conclusion de cette jolie rando : faîtes là, c'est super. C'est un peu dur alors prenez votre temps, évitez les grosses chaleurs (l'idéal c'est sans doute mai ou septembre, voire octobre!) et profitez-en.

Ne démarrez pas nécessairement à la Bourboule, je ne vois pas trop l'intérêt, à part faire des kilomètres gratos, et chargez vous un minimum ;-)

Moins vous portez, plus vous profitez!

PS : mon genou ça va, j'avais peut-être fait un faux mouvement sans me rendre compte... Les pieds aussi, un peu douloureux et débuts d'ampoules par endroits, mais je m'en sors plutôt bien :-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Articles récents